Guichets SNCF : quel avenir dans 5 ans ?

guichets SNCF

Les guichets SNCF de la gare de Rennes sont menacés à court terme. En Juillet dernier, l’AUTIV faisait paraître un communiqué de presse ainsi qu’un article alertant sur la politique de fermeture des guichets et la diminution de l’amplitude d’horaires des guichets là où ils existent encore.

Guichets SNCF à Rennes, au «TRAIN» où vont les choses, y en aura t’il encore dans 5 ans ?

L’association avait notamment interpellé le Directeur Régional sur les files d’attente en gare de Rennes faute de personnel derrière les guichets.

Aujourd’hui l’AUTIV apprend par voie de presse que la Direction Régionale prévoit de supprimer 4 postes de vendeurs à la gare de Rennes et de diminuer encore l’amplitude d’horaires des guichets de cette gare.

Après la fermeture de toutes les boutiques SNCF, la fermeture des guichets le dimanche matin et une première diminution de l’amplitude des horaires, la Direction Régionale continue à faire fi des besoins des usagers du train.

A ce «train» là, on peut vraiment se demander si la fermeture de tous les guichets de gare n’est pas envisagée dans les années à venir.

Monsieur FARANDOU avait pourtant fait de belles déclarations lors de son arrivée comme PDG de la SNCF en affirmant « qu’il ne faut pas que l’effort de productivité se fasse au détriment des attentes des clients ».

Deux ans après, le constat est que la direction de la SNCF poursuit sans état d’âme sa politique de fermeture de gares et guichets un peu partout, au détriment du service à rendre aux usagers.

Les discours qui nous sont tenus sur le plébiscite des usagers pour le tout internet sont lassants car totalement convenus.

Nous ne cesserons jamais de répéter qu’il est nécessaire de maintenir des guichets pour qu’il soit rendu le meilleur service possible à TOUS les usagers.

Acheter un billet de train ou un abonnement relève du parcours du combattant. Si vous avez le malheur de faire partie des exclus bancaires, d’habiter une zone internet dite blanche, de ne pas avoir le téléphone adéquat pour charger une application, de ne pas maîtriser internet ou bien de ne pas vouloir passer par une application c’est TANT PIS POUR VOUS !

Et si vous avez la bonne idée de vouloir faire un trajet en train qui ne passe pas par Paris, cela devient tout bonnement impossible. Seules les grandes gares disposent de l’application adéquate qui est en passe de disparaître en raison d’une obsolescence programmée. Ce genre de trajet est tout à fait impossible à trouver sur OUI SNCF et le sera bientôt aussi en gare.

En Ille et Vilaine il y a 42 points d’accès au train et seulement 12 gares où il est encore possible d’acheter un billet de train au guichet, avec des amplitudes horaires souvent de plus en plus réduites. Sur les 30 Haltes Ferroviaires, 25 ne disposent même pas de distributeur de billet.

Que dans une gare comme celle de RENNES Métropole, on envisage encore de diminuer l’amplitude horaire des guichets et de supprimer des postes de vendeurs est inadmissible.

Le 4 juillet dernier, le ministre délégué aux Transports a déclaré qu’il voulait redynamiser 1000 petites gares et que le gouvernement souhaitait, avec la SNCF, remettre des moyens humains dans les gares ferroviaires.

Comme il ne semble pas que ce soit le souhait de la SNCF, qu’attend le gouvernement pour réagir sur cette dégradation généralisée des conditions d’accès au train ? Jusqu’à preuve du contraire, l’ETAT détient le capital de la SNCF. L’ETAT tiendrait-il un double discours ?

Cela peut aussi vous intéresser…