Guichets SNCF à Rennes : Parcours d’une combattante !

guichet_SNCF_rennes_attente

Aux guichets SNCF de la gare de Rennes, c’est INOUÏ ce qui s’y passe.

Une « cliente » témoigne : « Avez-vous essayé de réserver votre billet de train au guichet de la gare de RENNES ? Je vous le recommande, vous allez vivre une expérience inoubliable ! »

RENNES METROPOLE : les guichets SNCF se font plus que rares

Déjà, cela vous donnera l’occasion de visiter le chef lieu de la Bretagne, Rennes, puisque tous les guichets SNCF de Rennes Métropole sont fermés. Guichets inutiles selon les indices financiers SNCF. Un confort pourtant inestimable quand on sait l’engorgement de la ville aux heures d’embauche et de débauche.

Une fois arrivé en gare de Rennes, un second challenge vous attend : trouver le guichet ! Hé oui, notre pauvre guichet se retrouve relégué en seconde ligne, derrière le magasin du stade rennais et les vendeurs de sandwichs divers et variés. Nous ne sommes plus dans une gare mais dans un centre commercial.

Bravo, vous avez trouvé le guichet ! Mais votre épopée continue.

Des conditions d’attente à l’espace vente inacceptables

Vous vous engagez dans la queue, à l’extérieur de l’espace de vente. Là, 3 agents vous prennent en charge. L’un pour le gel hydro-alcoolique, le second sort votre ticket et le 3ième vous désigne de magnifiques machines.

Mais vous n’avez pas fait tout ce voyage pour utiliser une machine. C’est un guichet que vous recherchez, avec une personne aimable et capable de vous apporter l’information dont vous avez besoin.

Ah, vous êtes enfin rentré dans l’espace de vente. Vous vous retrouvez agglutiné avec une vingtaine d’autres personnes. Certes, tous ont les mains désinfectées, mais au niveau des distances de sécurité, on repassera ! La moitié de l’espace est rempli de machines. Derrière elles, quelques guichets. Et là, vous faites le calcul : 3 agents à l’entrée, 2 guichets ouverts, 20 personnes à attendre. N’y aurait-il pas un problème ? Pourquoi si peu de guichets ouverts ?  Pourquoi 3 personnes à l’accueil et seulement 2 derrière les guichets ?

Des conditions d’attente indignes

Résultat : on entasse les gens à l’intérieur pour masquer la file d’attente.  On vous fait attendre longtemps dans des conditions d’inconfort pour vous pousser à utiliser les belles machines, non par choix, mais par lassitude.

Pas un siège n’est mis à disposition des «clients» que la SNCF désigne pourtant comme SA priorité dans tous ses spots publicitaires.

Avoir mis tant de temps et d’argent dans la construction d’une «si belle gare» sans avoir prévu un minimum de confort dans l’espace de vente est tout simplement scandaleux.

Et l’attente dure… 10 minutes, 20 minutes, 30 minutes…

Deux guichetiers supplémentaires sont envoyés au front et c’est enfin à vous de passer  ! Vous voici presque arrivé à la fin de votre périple.

Renseignements contre données personnelles : A qui profite cette inquisition ?

Une fois au guichet,  vous souhaitez avoir une idée des horaires et des tarifs  avant de faire votre réservation. Quoi de plus normal ! Cela devrait être simple et rapide. Et bien, pas du tout ! On vous demande vos nom, prénom et date de naissance. « Pourquoi ? » demandez-vous. Vous désirez juste un renseignement pour le moment. Le guichetier vous répond que ces informations sont nécessaires pour accéder aux tarifs. La vraie raison est que, si vous ne deviez rien réserver, vous aurez au moins laissé un petit pécule à la SNCF via vos données…qui peuvent servir à d’autres……moyennant finance.

Maintenant, vous avez choisi vos billets. Vient le moment de la réservation. Le guichetier vous demande un mail et un numéro de portable. « Pourquoi ? Je n’ai droit à aucune réduction.» demandez-vous à nouveau (oui, vous êtes un client pénible). Pour vous prévenir en cas de retard ou d’annulation. Vous répondez que vous ne souhaitez pas souscrire à ce service. Le guichetier insiste en expliquant que ces données sont obligatoires. Vraiment ? Alors les personnes non digitalisées, 20% de la population quand même, ne peuvent pas prendre le train ?

De moins en moins de guichets, de plus en plus d’attente, pas de possibilité de s’asseoir, de plus en plus d’incursion dans la vie privée… La SNCF voudrait fermer tous ses guichets qu’elle ne s’y prendrait pas autrement ! Qu’en pense nos élus de la Région et de Rennes Métropole ?

Il est temps de réagir !

Il est temps que l’usager se fasse entendre individuellement et collectivement. Dites STOP au tout numérique, aux fichages intempestifs qui ne donnent pas leur nom, aux conditions lamentables d’accès aux guichets SNCF.

Faites remonter vos doléances au service client SNCF ! Venez renforcer les associations d’usagers des transports !

Cela peut aussi vous intéresser…