Convention TER Breizhgo et TGV : la Région Bretagne a renouvelé sa confiance à SNCF Voyageurs « pour exploiter et développer les mobilités du quotidien et de demain ».

La Convention TER Breizhgo et TGV a été signée en décembre 2023 pour une durée de 10 années.

Si globalement, il n’y avait pas de raisons profondes pour que les élus décident d’ouvrir le transport ferroviaire à la concurrence (ce qui est obligatoire depuis ce début d’année), la contribution octroyée par la Région d’un montant de plus d’un milliard sur la décennie mériterait que les usagers/payeurs aient leur mot à dire sur le suivi de cette convention.

Desserte, fréquence, horaires, ponctualité, confort, services, tarif…autant de domaines qui concernent directement l’usager du train.

Pourtant, une fois de plus ce même usager est mis devant le fait accompli sans qu’il ait eu son mot à dire. Aucune association d’usagers n’a eu communication du projet de convention validé lors de la séance du Conseil Régional du 12 octobre 2023.

Cette nouvelle convention change peu de la précédente et ne laisse pas plus de place aux relations « humaines » dans les services aux usagers.

L’article 8 de cette convention fait état d’un « projet de services » comme étant un projet de développement des services offerts aux clients du TER Breizhgo dans le but d’améliorer la qualité du service rendu, de développer de nouveaux clients de fidéliser les clients existants, d’améliorer la fraude.

Sans que nous ayons été destinataires de l’annexe listant les 12 engagements de service, nous croyons comprendre qu’il ne s’agit nullement de remettre de l’humain dans les gares en réouvrant des guichets ou en allongeant les horaires d’ouverture mais de mettre en place avec les moyens humains existants deux « équipes » : des équipes fixes dans les gares existantes et des équipes mobiles en charge de l’accompagnement des usagers, de l’aide à la prise en charge des outils digitaux…..Tout est dit….la Région persiste et signe dans le tout internet…..

En fin d’année, la SNCF se contentera de remettre à la Région la mise à jour des horaires d’ouverture des guichets. Ces horaires pourront évoluer à l‘initiative de la SNCF Voyageurs pour ses besoins d’organisation de la production dans la limite de ± 10 % de l’amplitude horaire annuelle. La Région ne sera informée qu’en cas d’évolution substantielle sur une semaine.

Dans cette convention il n’est pas prévu d’installer des distributeurs de billets dans les haltes ferroviaires ni de remplacer ceux qui sont défaillants.

Et pour celles et ceux qui prendraient le TER dans ces haltes sans avoir de billet, faute de guichet ou d’automates, mieux vaut se munir :

– de la page 55 de la convention pour obtenir l’application du barème « guichet » à bord du TER.

– de la page 22 des conditions générales de vente et de Transport de TER BREIZHGO https://mmt.vsct.fr/sites/default/files/swt/CBRE/2024-01/20240102_CGV_TER%20Bretagne.pdf où figure le prix de base pour les parcours réalisés sur une relation interne à la Région Bretage

afin de ne pas avoir à se servir de la page 62 de ces mêmes conditions générales de vente et de Transport où les barèmes de régularisation TER Breizhgo sont incompréhensibles !

Nous vous laissons découvrir cette convention. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, commentaires et suggestions.