La COFERBZH interpelle la Région et la SNCF sur l’avenir du TER.

COFERBZH

Faute d’y participer, la Coordination Ferroviaire Bretonne, COFERBZH, a adressé sa contribution pour la rencontre qui a eu lieu le 9 novembre entre le Conseil Régional de Bretagne et la SNCF TER Bretagne.

COFERBZH : À l’occasion de la rencontre entre la SNCF TER Bretagne et la Commission Climat-Mobilités du Conseil Régional de Bretagne, la Coordination Ferroviaire Bretonne (COFERBZH) préconise vivement la mise en suspension du projet de LGV entre Rennes et Redon et de donner la priorité, en Bretagne (et aussi en Pays de La Loire), aux projets TER Intercités afin de répondre d’abord à l’intérêt du plus grand nombre et de l’usager du quotidien.

Ainsi, pour cette liaison à la fois vers la Bretagne Sud et vers Nantes/St Nazaire, la priorité doit être donnée à :

1) une optimisation des 2 liens actuels entre Nantes et Rennes, l’un par Châteaubriant et l’autre par Redon afin de permettre fluidité, rapidité et fréquences dans les nombreuses gares et villes se situant sur ou à proximité de ces 2 axes ; L’optimisation du lien par Châteaubriant libérera des sillons côté Redon permettant à la fois la circulation de davantage de TER avec arrêts dans les ‘’gares oubliées’’ sur l’axe Rennes-Redon-Nantes et l’amélioration de la desserte de la Bretagne Sud et de la pointe finistérienne.

2) une liaison Brest, St Brieuc, Rennes, Châteaubriant, Nantes (sans obligation de manœuvre de retournement en gare de Rennes) ;

Ces liens performants, donc attractifs, contribueront à désencombrer les 2 métropoles de leurs automobiles.

Toujours dans le cadre de cette rencontre, la COFERBZH souhaite également vivement que la SNCF définisse et fasse connaître rapidement au Conseil Régional de Bretagne et aux populations ses propositions de tracés pour de futurs RER métropolitains en Régions et dans un premier temps, en considération de l’urgence, pour celui de Rennes mais aussi pour celui de Nantes.

Enfin, et c’est essentiel, au-delà des considérations techniques et commerciales immédiates, la Coordination Ferroviaire Bretonne souhaiterait ardemment connaître les orientations politiques de la Région Bretagne en matière de mobilités et en particulier en ce qui concerne le train du quotidien.

Cela peut aussi vous intéresser…