Tout ne va pas bien dans les transports collectifs en Ille et Vilaine

Depuis des mois les usagers des transports collectifs (cars BREIZHGO et STAR) rencontrent de gros problèmes aussi bien sur Rennes Métropole que sur le département.

Le conflit entre les conducteurs de bus et KEOLIS perdure et pénalise les usagers du STAR. Tous les samedis des lignes sont perturbées voire même supprimées. Le mouvement de grève semble se durcir puisque maintenant il perturbe aussi le trafic le jeudi.

Que demande l’AUTIV depuis des semaines ? Une compensation financière vis à vis des seuls abonnés. Il semble que cela ne soit quand même pas inenvisageable pour Rennes Métropole. A priori, oui puisque cette demande réitérée a été à nouveau refusée.

Voici la réponse de la Direction de la Mobilité et des Transports : Comme indiqué dans le compte rendu de la réunion tripartite du 16 septembre dernier, la démarche de réclamation reste nécessaire pour une étude au cas par cas, dans la mesure où tous les usagers, abonnés notamment, ne sont pas pénalisés par la grève. Il n’est donc pas prévu de saisir le Conseil métropolitain de cette question.

Cette réponse n’est pas du tout satisfaisante et absolument pas à la hauteur des enjeux que représente un souhait d’une fréquentation plus large des transports collectifs.

Comment un usager peut-il étayer sa réclamation pour obtenir satisfaction ? Il n’est pas certain que même la Direction de la Mobilité et des Transports puisse répondre à cette question.

Nous renouvellerons notre demande de dédommagement pour tous les abonnés. C’est la moindre des choses : le service rendu n’est pas à la hauteur du coût de l’abonnement

A cette perturbation des samedis, s’ajoutent les très difficultés de circulation dues aux très nombreux travaux qui jalonnent les rues de la Métropole. Les déviations sont multiples et incessantes. Les services d’information du STAR et de BREIZHGO ont du mal à suivre et les usagers subissent….

La circulation des cars BREIZHGO est elle aussi très perturbée par ces déviations en ville comme aux abords de la Métropole.

De plus les départs non assurés sont nombreux aussi bien sur le réseau BREIZHGO que sur celui du STAR.

La ligne 9a Fougères/Rennes est très impactée depuis des mois. Certains usagers finissent pas se lasser des perturbations récurrentes et reprennent leur voiture. Les autres subissent et stressent en raison des retards au travail et des allongements des temps de trajet. Interpellée sur les problèmes rencontrés sur cette ligne qui est la plus fréquentée de Bretagne, le service Mobilités de la Région nous explique qu’ils sont dûs à une pénurie de chauffeurs. Sans doute, mais quelles en sont les raisons ? Pourquoi y a t’il autant de démissions chez le prestataire TRANSDEV Fougères qui assure cette ligne pour le compte de la Région ? Pourquoi cette société a t’elle autant de mal à recruter des chauffeurs ? Pourquoi les usagers ont-ils l’impression que les nouveaux chauffeurs sont formés à la va vite ?

Face à tous ces problèmes, l’AUTIV constate que si des échanges réguliers et constructifs ont bien lieu avec le Vice-Président en charge des mobilités à Rennes Métropole, le nouveau Vice-Président en charge des mobilités à la Région est carrément aux abonnés absents.

En résumé, tout cela ne va pas dans le sens d’une fréquentation plus large des transports collectifs dans le département, ce qui est plus que regrettable.

Cela peut aussi vous intéresser…