REGION – SNCF TER Bretagne- AUTIV : réunion du 9 janvier 2023

TER et Lignes de CARS régionaux

Les services de la REGION, de SNCF TER Bretagne et des représentants de l’AUTIV se sont réunis le 9 janvier pour parler transports.

Beaucoup de sujets ont été abordés.

Comités de Ligne https://www.breizhgo.bzh/a-votre-rencontre :

Une note est en cours et devrait être validée prochainement. Elle prévoit une refonte de ces comités de ligne pour répondre au mieux aux nombreuses réclamations qui sont pour la plupart des demandes individuelles.

Les derniers comités de ligne faits par internet pour cause de COVID ont généré 1800 messages en ligne. La formule des réunions publiques n’était pas non plus satisfaisante car les participants étaient essentiellement des élus et des représentants d’associations.

Comité des partenaires : https://www.francemobilites.fr/loi-mobilites/fiches-outils/renforcer-la-place-des-employeurs-et-des-usagers-dans-la-gouvernance-la Le premier comité des partenaires de la Région auquel sera convié l’AUTIV devrait avoir lieu le 11 avril prochain.

Relations Région/EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunales : Communautés de communes, Communautés urbaines, Communautés d’agglomération, Métropoles, syndicats de communes)

Avec la loi LOM (Loi d’Orientation des Mobilités), les EPCI peuvent se déclarer AOT (Autorité Organisatrice de Transport). Lorsque ce n’est pas le cas, c’est la Région qui assure l’organisation des transports sur les territoires concernés.

La Région fait le tour de toutes les EPCI de la Région avec comme objectif de partager tous les projets en lien avec les mobilités. Le but est d’arriver à une feuille de route partagée qui prenne en compte les remontées de l’expression locale, notamment via les comités de partenaires qui se mettent en place petit à petit. Cela concerne essentiellement les évolutions de réseau de transport et le développement de l’offre.

En Ille et Vilaine, la contractualisation entre la Région et les EPCI est bien avancée. Elle concerne environ 2/3 des collectivités. Ces échanges se font au rythme des collectivités.

Une nouvelle ligne a été mise en place entre Plélan et Redon (ligne 12).

Le Pays de Châteaugiron Communauté est demandeur d’une navette sur l’axe nord/sud pour relier la gare de Noyal Acigné. Cette navette sera prise en charge par la Région.

L’EPCI Bretagne Romantique demande une étude pour une liaison Dinan Combourg.

Nous avons demandé à avoir une synthèse de ce qui se met en place.

SNCF TER Bretagne https://www.breizhgo.bzh/se-deplacer-en-bretagne/le-ter

SAV (Service Après Vente) qui n’est plus effectué hors guichets purement SNCF : la possibilité d’assurer le SAV n’est pas lié à l’outil mis à disposition des vendeurs mais au changement de contrat. Auparavant c’était l’office du tourisme (ou autre) qui encaissait les ventes puis reversait à la SNCF. Avec les nouveaux contrats l’encaissement est fait directement dans le système comptable de la SNCF, d’où l’impossibilité de faire des annulations et remboursements.

A Fougères, la personne qui vend les billets (à 90 % des billets TGV) ne peut plus faire de SAV.

C’est une stratégie de distribution totalement assumée par TGV qui ne demande pas à être vendue hors guichets SNCF et site internet.

Concernant le TER Breizhgo, le site va être amélioré pour le rendre plus performant. Il devrait être opérationnel pour mars 2024.

Un travail est en cours pour trouver les outils qui permettront de vendre toutes les billetteries : TER, cars, bateaux. Cela prendra beaucoup de temps.

Les conditions générales de vente semblent ne plus figurer sur le site. Les dernières datent de 2016. Les services de la Région vont regarder cela de plus près.

Distributeurs de billets : il y en a 60 dans la Région. Il y aura prochainement un redéploiement en fonction des ventes mais pas de nouveaux distributeurs qui ne sont plus fabriqués.

L’ensemble des régions on exprimé un besoin de renouvellement de matériel et la possibilité d’en avoir davantage. Cela doit passer par un appel d’offre, ensuite il faudra trouver l’industriel en capacité de fabriquer ainsi que le financement. Pas de nouveaux matériels avant 2025.

Suppression du billet de train cartonné : le ticket de caisse émis est quand même ultra fragile !

Pas de renfort de personnel prévu à la gare de Rennes alors que les temps d’attente sont souvent longs, d’autant que le personnel a beaucoup plus de problèmes de SAV à régler puisqu’il n’y a que là qu’on peut les solutionner.

2TMV (deux trains sur la même voie) : les services de la Région n’ont pas le droit de s’exprimer avant la prise de parole du Président de Région et de SNCF TER prévue avant septembre 2024, date à laquelle 2TMV devrait être effectif. Donc pas d’information sur le plus auquel peuvent s’attendre les usagers ! Combien de trains en plus ? Sur quelles lignes ? Sur quels horaires ?

Billets promotionnels non vendus au guichet c’est un choix délibéré pour en maîtriser les coûts

Tarifs discordants entre le site Breizhgo et le site SNCF Connect pas de solution si ce n’est de faire connaître encore plus le site Breizhgo.

Dédommagement en cas de retard de plus de 30 mn sur un TER : C’est un choix des élus de la Région de dédommager uniquement les abonnés annuels en cas de plus de 5 retards dans le mois. Il n’est pas question de dédommager les autres usagers car les billets de train sont déjà largement subventionnés. La Région s’engage à assurer le transport prévu en mettant des solutions alternatives en place : bus ou taxis.

SNCF Connect : le problème du calendrier est connu et une amélioration devrait être faite.

RESEAU DE BUS BREIZGO https://www.breizhgo.bzh/se-deplacer-en-bretagne/se-deplacer-en-car

Tous les chauffeurs de bus ne sont pas équipés de boîtier carte bancaire. Cela dépend des prestataires. C’est en train d’évoluer.

Demande d’un abri bus à l’aire de covoiturage de l’estuaire de Romagné : Ce n’est pas du ressort de la Région mais de l’EPCI du secteur. La demande est à faire auprès de cet EPCI. Aucun abri bus ne dépend de la Région.

Tarification au km : Suite à la décision de mettre le terminus de certains services de bus à la station Via Silva, le nombre de km a été modifié. Il semble que les services de la Région n’ait pas noté ce problème. Une réponse doit nous être apportée.

Contrairement à la Région qui dit avoir reçu très peu de remarques suite aux nouveaux horaires et aux modifications de terminus, l’AUTIV a reçu beaucoup de témoignages concernant principalement les lignes 4 et 9a.

Temps de trajet rallongé, moins de bus, bus pleins à certaines heures, horaires modifiés qui ne conviennent pas…..sans compter qu’il s’agit toujours d’un plan de transport adapté pour la ligne 9a

Tous ces témoignages ont été remontés à M Bébin qui les a fait suivre auprès des personnes en charge de ces questions.

Nous avons demandé à ce qu’un questionnaire soit adressé à tous les abonnés de ces lignes car le risque est que ces témoignages ne soient considérés, une fois de plus,comme trop individuels !

L’AUTIV va continuer à suivre de près ce dossier.

Cela peut aussi vous intéresser…