Guichet SNCF Betton: Pourrons-nous acheter un billet demain ?

Collectif BETTON GARE VIVANTE

La mobilisation des usagers a permis dans un premier temps de retarder la fermeture du guichet de la gare. A l’origine de cette mobilisation, le collectif Betton Gare Vivante qui n’a jamais baissé les bras. Sa détermination à trouver une solution pour que les usagers du train retrouvent de l’Humain dans l’accès au train permet de faire avancer ce dossier malgré les nombreux obstacles rencontrés.

Le 21 octobre, une réunion s’est tenue à la mairie de Betton pour faire un point d’étape et pour conforter la perspective de réouverture d’un guichet multimodal.

Etaient présents : les Maires de Betton, Chevaigné et Saint-Sulpice-La-Forêt, le Vice-président de Rennes-Métropole aux Mobilités, la Députée du secteur. La Région, en l’absence du Vice-Président en charge des transports, était représentée par son responsable d’équipe. La SNCF participait également à la rencontre par l’intermédiaire de son Directeur Régional Bretagne. Le collectif Betton Gare Vivante

Trois attitudes étaient possibles :

  • Acter la fermeture sans suite
  • Considérer que la question était intéressante mais sans prévoir de calendrier
  • Affirmer une volonté d’avancer concrètement.

Les participants ont clairement opté pour la volonté d’avancer concrètement.

La SNCF a mis en avant le faible niveau de vente de billets réalisé par sa boutique mobile SNCF, présente certains jeudis depuis la fermeture du guichet. Ce constat n’a surpris personne étant donné le contexte sanitaire et l’irrégularité de la présence de la boutique mobile. Elle a, cependant, réaffirmé son intention d’accompagner le projet en tant que propriétaire de la gare et dans le cadre de son opération 1001 gares.

Le Vice-président de Rennes-Métropole a confirmé l’intérêt de la démarche qui s’inscrit clairement dans les objectifs de l’agglomération rennaise.

Les maires ont affirmé leur volonté d’avancer concrètement vers un service aux mobilités pour le nord de Rennes. Concernant les moyens, ils ont regretté de devoir reprendre des missions de service public, historiquement assurées par la SNCF, sans recevoir les moyens financiers correspondants.

La Députée a appuyé la démarche en indiquant qu’il était maintenant temps de passer à l’acte.

Le représentant de la Région ne s’est pas exprimé.

La première chose à faire c’est de prévoir la location du bâtiment de la gare au budget 2022 de la ville de Betton.

Les discussions sur l’articulation des mobilités et les missions qui pourront être intégrées dans cette démarche vont se poursuivre.

Le collectif Gare Vivante, adhérent de l’AUTIV, est prêt à participer activement à la mise en place de ce service avec les partenaires institutionnels et les opérateurs, dont la SNCF, en fonction des orientations et des attentes des municipalités. Il prend acte du choix, fait par la municipalité de Betton, de recevoir périodiquement les opérations ponctuelles pour les bus de la STAR, les trains de la SNCF, le vélo de Rennes Métropole, prémices du pôle multimodal que nous souhaitons. Le Collectif sollicite à nouveau la présence de la Région pour les lignes BreizhGo et de la Maison du Département.

La création d’un guichet multimodal au service des usagers des transports pour les communes du nord ouest de Rennes est sur la bonne voie. Le Collectif veillera à ce que ce ne soit pas une voie sans issue !

Cela peut aussi vous intéresser…