Une coordination pour promouvoir le train en Bretagne

La COFERBZH à PONTIVY

Le 22 novembre dernier la COFERBZH (Coordination ferroviaire de Bretagne)  s’est réunie en gare de Pontivy et a réaffirmé sa vocation à promouvoir et développer l’usage du train en Bretagne. Maillage fin du territoire, fréquence, horaires, guichets sont au coeur du programme de la COFERBZH.

 

Regroupement d’associations

La COFERBZH regroupe 12 associations et collectifs d’usagers qui oeuvrent sur l’ensemble du territoire breton à un développement du train :

  • ACCRET
  • AFBN (Bretagne Nord)
  • AUTIV
  • Centre-Bretagne en train
  • CODEF (Redon)
  • FRET (Fougères-Rennes-Caen en train)
  • Collectif Gare Vivante (défense du guichet de Betton)
  • Collectif Une gare pour Hanvëc
  • Collectif Halte du Bot
  • Collectif Rennes-Mauron en train
  • Collectif d’usagers TER Bretagne Sud
  • Collectif Oui au train de nuit

Objectifs de la coordination

A l’issue de la rencontre, les objectifs de la coordination ont été définis autour des axes suivants :

  • La COFERBZH demande une politique régionale connue et élaborée concernant les mobilités et, en particulier, en ce qui concerne le ferroviaire en tant qu’outil central d’une structuration coordonnée et complémentaire.
  • La COFERBZH demande que priorité soit donnée à toutes les améliorations qualitatives indispensables des services, en particulier grâce au renfort de la présence humaine dans et hors les trains.
  • La COFERBZH demande l’installation rapide des instances de concertation inscrites dans la
  • La COFERBZH demande à ce que soit explicitée un programme clair des projets de travaux quant aux infrastructures, en particuliers les travaux de modernisation des lignes et ceux relatifs au déploiement du fret, le tout en cohérence avec la politique d’ensemble concernant les mobilités dans la Bretagne.
  • La COFERBZH voudrait que certains enjeux soient replacés : les usagers du TER ne sont pas les clients de la SNCF. Ce sont les utilisateurs du service public régional des transports en commun, placés sous l’autorité de la Région administrative de Bretagne, laquelle est donneur d’ordre vis-à-vis de la SNCF, maître d’ouvrage. C’est donc ici que se situe la relation client-fournisseur principale.

Première étape : interpeller les responsables régionaux

La première étape de la COFERBZH consiste en une demande de rencontre avec Monsieur QUERNEZ , vice-président du Conseil Régional en charge du climat et des mobilités, afin qu’il puisse lui présenter les détails et perspectives de la politique ferroviaire à court, moyen et long terme de la Région Bretagne.

Cela peut aussi vous intéresser…