Châteaubriant Rennes en train : l’ACCRET ne veut plus d’une ligne au rabais

autiv_accret

L’Association Citoyenne Châteaubriant Rennes en train (ACCRET) s’est fait entendre à l’occasion de la session d’octobre du Conseil Régional.

Châteaubriant Rennes en train : session du Conseil Régional d’octobre 2022

Une délégation de l’ACCRET, soutenue par l’AUTIV dont elle est adhérente, était présente à l’ouverture de la session d’octobre 2022 du Conseil Régional.

Il s’agissait de redire à l’AOT (Autorité Organisatrice des Transports) Région, qu’il est urgent d’améliorer la desserte des communes entre Châteaubriant et Rennes. Malgré les récents travaux de rénovation, le compte n’y est toujours pas.

Châteaubriant Rennes en train

La vitesse est toujours réduite entre Châteaubriant et Retiers et tous les trains ne font pas l’ensemble du parcours. Les usagers doivent composer entre le train et les cars.

Actuellement 5 TER font le trajet Châteaubriant-Rennes, 2 TER font le trajet Retiers-Rennes et 5 bus le trajet Retiers-Rennes.

Dans l’autre sens 5 TER font Rennes-Châteaubriant, 3 TER font Rennes-Retiers et 8 bus font Rennes Retiers.

Il n’y a quasiment pas de dessertes le week-end alors que les besoins sont là.

Enfin, les conditions de transport de cette ligne très empruntée aux heures dites d’embauche sont souvent mauvaises. Entre les suppressions de trains dues à des pannes d’un matériel en bout de course et un nombre trop réduit de rames qui obligent à voyager debout, on finit par comprendre la lassitude des usagers de cette ligne.

Châteaubriant Rennes en train : l’ACCRET rencontre Michaël QUERNEZ

La délégation a pu s’entretenir avec M. Quernez, vice-président en charge des mobilités. Elle lui a ainsi rappelé que la modernisation de la totalité de la ligne Châteaubriant-Rennes doit faire partie du volet mobilité du Contrat Plan Etat Région qui doit être signé courant 2023. M. Quernez a indiqué que la volonté de modernisation de la ligne était bien affirmée mais qu’elle était conditionnée à la désaturation de la gare de Rennes, notamment du transfert du poste 2. La modernisation se ferait en deux phases. La première (2023-2027) consacrée aux études et la seconde (2027-2032) à la modernisation. Tout cela n’est donc pas pour demain !!!

Il a également confirmé l’arrivée de deux rames Autorail Grande Capacité (AGC) achetées par la Région auprès de la région Ile de France. Elle devraient être intégrées au plan de transport Bretagne 2023 et la ligne Châteaubriant-Rennes devrait en bénéficier. Espérons le !

En attendant, les usagers de cette ligne vont devoir encore patienter. Mais la patience a ses limites !

Cela peut aussi vous intéresser…