BRETAGNE : Complémentarité TGV-TER

COFERBZH

Complémentarité TGV-TER : La COFERBZH veut une position claire de la Région et de la SNCF

 

Depuis quelques mois, les lignes bretonnes sont impactées par un changement intempestif d’horaires de TGV. Résultats : des ruptures dans des correspondances avec les TER, et des horaires qui ne correspondent plus aux horaires de travail. Le report sur la voiture devient souvent inéluctable.

La Coordination ferroviaire régionale (COFERBZH) demande à la Région ET à la SNCF des explications :
• Si les travaux sont indispensables sur les voies, n’est-il pas possible de les reporter à des heures moins gênantes pour les usagers ?
• N’est-il pas possible d’effectuer les travaux sur une seule voie afin de rendre l’autre voie disponible pour qu’un train roule ?
• Pourquoi lors des travaux d’aménagement des lignes Nord et Sud avec l’arrivée de la LGV jusqu’à Rennes en 2017, n’a-t-il pas été prévue une
installation permanente de contre-sens (IPCS) sur certaines portions qui permettrait une circulation à contre-sens, lors de travaux ou de problèmes sur
la voie ?
• Pourquoi la circulation des TER n’est-elle pas revue lors de travaux ? Il était possible de prolonger les TER circulant encore ou leur ajouter des arrêts afin de faciliter la vie des usagers.

La COFERBZH constate que non seulement la complémentarité TGV/TER n’est pas au rendez-vous mais que les dysfonctionnements augmentent au détriment des usagers. Ceci dans un contexte de dérèglement climatique et de coût croissant du carburant qui devrait faire de l’usage du train une priorité absolue. Mais encore faut-il que les horaires et les fréquences soient adaptés aux besoins des usagers.
 
 
Collectif COFERBZH
ACCRET, AFBN, APMR, AUTIV, Gare/Betton, Halte/Bot, CBET, CODEF, FRET, Train/Hanvec, Mauron-Rennes en train, Usa/Ter/Bzh/Sud, Oui/Train/Nuit.
coordination_reseau_breton@framalistes.org      06 35 27 67 94

Cela peut aussi vous intéresser…